IST

Modes de transmission

Si tu es une femme ayant des relations sexuelles (avec ou sans pénétration) non protégées avec une autre femme, tu risques d’attrape une Infection Sexuellement Transmissible (IST).

N’hésite pas à te protéger pour les éviter !

Tu trouveras ci-dessous un tableau récapitulatif des pratiques à risque pour chaque Infection Sexuellement Transmissible (IST). N’hésite pas à te rendre sur le site depistage.be pour avoir plus de détails sur les modes de transmission.

Dépistages

L’auto-examen:

L’autopalpation des seins est une étape permettant de vérifier l’apparition de masse sur ta poitrine. N’hésite pas en cas de doute à aller consulter une professionnelle de la santé.

Pour les IST, il suffit simplement de t’observer régulièrement pour constater la présence ou non de signes inhabituels sur tes parties génitales (odeurs, démangeaisons, boutons, rougeurs…). Si tu en remarques, n’hésite pas à consulter un médecin au plus vite pour effectuer un dépistage plus approfondi et mettre en place un suivi accompagné d’un traitement médical.

Cependant, même si cette technique est utile au quotidien, elle n’est pas efficace à 100% car beaucoup d’IST sont asymptomatiques, c’est-à-dire qu’elles ne présentent pas de symptômes visibles. Il te faut donc compléter l’auto-test par d’autres méthodes de dépistage dont on parle juste en-dessous.

Différents types de dépistage:

Si tu souhaites réaliser un dépistage plus complet, il faudra te rendre chez ta médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme. Tu peux aller directement dans leur cabinet ou te rendre en centre de planning familial, en maison médicale ou encore dans un centre qui propose des dépistages gratuits et anonymes (contacts sur www.depistage.be).

Ces professionnelles pourront alors effectuer :

  • un examen clinique,
  • une prise de sang,
  • un frottis vaginal,
  • frottis du col de l’utérus,
  • frottis anal et/ou buccal (au cas par cas)
  • un prélèvement urinaire

Les résultats te seront communiqués par la suite et un suivi sera mis en place si besoin.

Que faire en cas de prise de risque ?

Contacte rapidement un médecin, un centre spécialisé ou un centre de planning familial. Avec ceux-ci, tu pourras discuter et évaluer les risques éventuellement encourus.

Dépistage & Délai :

Délai de dépistage par IST :

* Par frottis seulement en cas d’éruptions douloureuses 

** Concernant le papillomavirus : l’apparition des symptômes peut se faire des mois, voire des années après la première contamination ! La gynécologue fait un frottis du col de l’utérus (remboursé) tous les 3 ans ou si elle constate des lésions. 

 

En outre, tu peux te procurer un autotest spécialement pour VIH/SIDA à la pharmacie.  

Celui-ci te permettra d’effectuer toi-même un dépistage.

Nous te conseillons fortement de le réaliser au sein d’une structure comme un centre spécialisé afin qu’ils puissent te soutenir dans le cas où celui-ci serait positif.