Projet

Le constat

Les Femmes ayant des relations Sexuelles avec des Femmes (FSF),  représentent une minorité de la population belge et n’ont jamais été considérées comme une population à risque face aux Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

Aussi, les nombreux stéréotypes et préjugés liés à la sexualité et au genre aboutissent à un taux de consultations gynécologiques très bas chez les FSF, que ce soit à titre préventif ou curatif. Un certain nombre d’entre elles pensent par exemple qu’un suivi gynécologique ne sert qu’à la prescription de contraceptif et qu’elles ne sont donc pas concernées.

Par conséquent, ces personnes sont aujourd’hui plus exposées que les hétérosexuelles aux risques liés aux IST, aux troubles cardiovasculaires, aux cancers, aux problèmes de santé mentale et d’addictions.

La genèse du projet

En 2012, la première campagne à destination des lesbiennes « Nous n’avons pas besoin des hommes pour avoir du plaisir… pour attraper des IST non plus ! » est lancée par l’ASBL SIDA’SOS en partenariat avec les CHEFF et l’ASBL Magenta sur une initiative étudiante de la haute école Francisco Ferrer.

Quatre ans plus tard, l’ASBL LGBTQI+ Tels Quels organise la soirée « Soyons actrices de notre santé » sur la prévention et la sexualité des FSF. Celle-ci confirmera un réel manque de connaissances des personnes concernées dans ce domaine.

En 2017, Tels Quels décide alors de travailler en partenariat avec SIDA’SOS pour son expertise en prévention des IST, et plus largement en santé sexuelle par et pour les jeunes de 15 à 30 ans. Lors de cette collaboration, les associations et le groupe de travail communautaire impliqué dans le projet ont réalisés une brochure à destination des FSF et une brochure à destination des professionnelles de la santé ; c’est ainsi que le projet Go To Gyneco ! est né.

Le projet

Le projet a deux axes d’actions : l’un concernant les lesbiennes, bies & co’, l’autre concernant les professionnelles pratiquant la gynécologie. Les deux axes ont été créés en collaboration et de manière participative avec les parties concernées.

Ce travail a permis la création d’un site internet pour mettre en relation les FSF et les professionnelles de santé pratiquant la gynécologie lesbo friendly ainsi que la création d’une formation destinée tant aux professionnelles qu’aux étudiantes du milieu médical.

Les objectifs

Nos objectifs sont clairs :

  1. Mettre en place un espace dédié aux lesbiennes, bies & co’ avec des informations fiables et de qualité sur leur santé sexuelle.
  2. Instaurer un espace dédié aux professionnelles pratiquant la gynécologie, permettant de mettre à jour leurs connaissances concernant les spécificités de ces publics et ainsi améliorer leurs pratiques.
  3. Créer un réseau de professionnelles de santé lesbo friendly, recommandées par la communauté pour la communauté.